Je ne sais pas ce qui m’empêche d’arrêter de fumer ? La trouille peut-être !

« Si l’on n’arrive pas à arrêter, c’est parce qu’on a PEUR d’arrêter. » Cette phrase surprenante nous vient du Docteur Robert Molimard, pionnier dans la recherche en tabacologie, fondateur de la Société Française de Tabacologie et créateur, en 1986, à l’Université Paris V, d’un diplôme pour former les chercheurs et les cliniciens. Cette affirmation semble paradoxale. Le fumeur ne devrait-il pas plutôt avoir peur des risques liés aux maladies ?

Les chiffres dans le monde

  • Le tabac tue 5 millions de personnes par an dans le monde
  • 13 000 fumeurs meurent chaque jour (l’équivalent du crash de 30 Boeing 747)
  • 100 Millions de fumeurs sont morts au 20ème siècle (OMS)
  • 1 Milliard de fumeurs mourront au 21ème siècle si rien ne change
  • Depuis 1953, l’industrie du tabac sait que plus de 90% des cancers du poumon sont dus au tabac.

Les chiffres en France

  • 34 % des adultes sont fumeurs (1 adulte sur 3)
  • 200 fumeurs meurent chaque jours
  • 73 000 morts / an

La peur de la maladie

Un fumeur sur 2 mourra d’une pathologie liée au tabac. Parmi les plus courantes, on trouve :

  • Cancer
  • Infarctus
  • Artérite
  • Bronchite chronique

Pour supporter cette peur les fumeurs mettent en place des défenses psychologiques :

  • La résignation : « De toute de façon, il faut bien mourir de quelque chose, alors ça ou autre chose ». Ceux là acceptent leur sort avec plus ou moins de philosophie.
  • Le déni : « une personne sur 2 en réchappera et cette personne, c’est moi ! », « tel fumeur a vécu jusque 100 ans, alors pourquoi pas moi ! « , « La fumée ça conserve ! »

Dans le cas du déni, la personne se sent résistante à la maladie et toute tentative d’arrêt viendrait remettre en question son invulnérabilité. Pourquoi arrêter si il n’y a aucun danger à fumer ? Mieux : elle fume pour se prouver qu’elle ne risque rien. Baisser sa consommation ou tenter d’arrêter serait reconnaître qu’elle risque quelque chose.

Vous l’aurez compris, pour beaucoup de fumeurs, le fait de pouvoir mourir de maladie est :

  • Incertain
  • Aléatoire
  • Lointain

Et pour ceux qui ne sont pas dans le déni ? Pour ceux qui sont sensibles aux campagnes antitabac qui cherchent à exacerber la peur, à faire monter l’angoisse ? Les fumeurs disent fumer pour calmer leur angoisse. A votre avis, comment vont-il faire face à l’angoisse de la maladie ?

La peur d’arrêter

La mécanique de la consommation de tabac est ancrée dans notre Inconscient. Elle est le fruit d’un apprentissage. Elle est gérée par notre automate interne au même titre que la respiration ou le dosage des hormones dans le sang. Notre robot intérieur gère et régule automatiquement le taux de nicotine dans le sang du fumeur, provoquant l’envie de fumer quand le taux baisse et l’arrêt du comportement quand le taux est redevenu normal. Pour l’Inconscient, gérer le taux de nicotine dans le sang est d’une importance égale à la gestion du taux de sucre ou de la respiration. Cela veut dire que fumer est considéré par l’Inconscient comme un besoin VITAL. C’est pourquoi la peur d’arrêter est une angoisse de MORT. Cette peur est certes une illusion mais elle est perçue comme réelle par le fumeur. La personne vivait pourtant très bien avant de commencer à fumer et elle sait très bien que la nicotine n’est pas vitale pour elle. Mais le mal est fait, le comportement est entre les mains de l’automate interne et ni la raison, ni la volonté ne peuvent s’y opposer. Pour le fumeur, la peur mortelle d’arrêter est :

  • Certaine
  • Inévitable
  • Immédiate

Coincé entre 2 peurs mortelles

La peur du cancer ou de la maladie n’amènera le fumeur à stopper sa consommation de tabac que si elle est supérieure à la peur mortelle d’arrêter. La première est une statistique, la seconde une certitude !

Ne vous arrêtez pas pour la santé ! Vous l’aurez en prime !

Note : Depuis que vous avez commencé à lire cet article, 22 personnes sont mortes à cause du tabac.

 

Partagez cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter