Le plaisir de fumer : une illusion tenace

Quand on demande à un fumeur pourquoi il fume, on l’entend régulièrement nous répondre « parce que c’est bon » ou parce qu’il y prend du plaisir. Le perte potentielle de ce « plaisir » peut apparaître comme faisant partie de la peur d’arrêter. Mais de quel plaisir ou plutôt de quels plaisirs parle-t-on dans la consommation de tabac. Le plaisir archaïque Il s’agit d’un plaisir primaire, ancré dans notre cerveau reptilien. C’est le plaisir de manger quand on est affamé, de boire quand on meurt de soif. Ce plaisir est en réalité un soulagement. Il n’existe que parce la cigarette fumée vient de
Continue Reading